Que faut-il savoir sur les régimes à faible teneur en graisse ? – Régime et Minceur
Posted in Minceur

Que faut-il savoir sur les régimes à faible teneur en graisse ?

Que faut-il savoir sur les régimes à faible teneur en graisse ? Posted on 3 janvier 2020Poster un commentaire

Avant de se lancer dans un régime, beaucoup sont tentés de penser que pour perdre du gras, il ne faut pas en manger du tout. Certains affirment que les fruits et les légumes devraient constituer la base d’une alimentation faible en gras. Pour vous aider à vous retrouver, voici quelques informations importantes à ne pas minimiser.

En effet, les graisses contiennent plus de calories par gramme que les protéines et les glucides, les autres macronutriments. Pour cette raison, les régimes riches en matières grasses sont généralement plus riches en calories, ce qui, avec le temps, peut entraîner un gain de poids.
Les recommandations diététiques actuelles recommandent de consommer entre 20 et 35 % de vos calories à partir de matières grasses. Selon un magasine de santé, les régimes à faible teneur en matières grasses limitent généralement l’apport en matières grasses à un maximum de 20 % des calories.

Faites bien attention à l’essentiel

Nous ne le disons pas assez mais les grains entiers, les légumes et les fruits constituent la base d’une alimentation faible en gras, bien que vous deviez également inclure des protéines maigres pour satisfaire vos besoins en macronutriments. Les fruits et légumes devraient, de ce fait, couvrir environ la moitié de votre assiette à chaque repas.
Limitez votre consommation totale de viande, poisson, volaille et œufs entiers par jour. L’apport en matières grasses doit être limité à environ 40 à 50 grammes par jour, en fonction de vos besoins caloriques.

Choisissez des produits alimentaires faibles en gras

Restreindre votre consommation de matières grasses ne signifie pas que vous devez suivre un régime ennuyeux. Il existe plusieurs aliments faibles en gras que vous pouvez manger tout en respectant vos objectifs en matière grasse.
Vous pouvez, par exemple, choisir des produits laitiers faibles en gras, comme le lait faible en gras, le yaourt faible en gras et le fromage cottage. Remplacez la crème glacée par du sorbet ou du yaourt glacé faible en gras. Les bons choix de protéines comprennent le blanc d’œuf, la poitrine de poulet ou de dinde sans peau, le bœuf haché extra maigre, le thon léger en conserve et le poisson blanc. Parmi les autres aliments faibles en gras, mentionnons la farine d’avoine, le riz brun, les pâtes de blé entier, les muffins anglais de blé entier et les bretzels.

Faites attention à la lecture des étiquettes

Si vous voulez suivre un régime à long terme faible en gras, il est important que vous appreniez à faire les bons choix alimentaires pour vous-même.
En effet, choisir des aliments frais et entiers, comme des fruits, des légumes et des grains entiers, est un moyen sûr de réduire votre consommation de gras, mais choisir des aliments emballés peut être un peu plus difficile. Pour vous aider, vous pouvez penser à rechercher des aliments qui ne contiennent pas plus de 30 % de calories provenant des matières grasses ou 3 grammes de matières grasses pour 100 calories. Il faut souligner que vous ne devez pas compter sur les mots « magiques » et finalement ne manger que des « aliments légers ».
Bien qu’ils contiennent moins de gras que les aliments ordinaires, ils peuvent quand même avoir une teneur assez élevée en gras ou en sucre, ce qui peut aussi entraîner un gain de poids.

Fausses idées sur la réduction des matières grasses

Bien qu’une diminution de votre consommation totale de matières grasses puisse vous aider à perdre du poids, lorsqu’il s’agit de maladies cardiaques, il est plutôt recommandé de porter plus d’attention aux types de gras que vous consommez, plutôt qu’à la quantité totale.
Une étude sur le régime alimentaire des femmes, qui a porté sur 50 000 femmes et a mis la moitié d’entre elles dans une diète faible en gras, a révélé que la réduction de l’apport total en gras aidait à abaisser la tension artérielle et le cholestérol LDL, sans réduire de façon significative le risque de maladie cardiaque, de crise cardiaque ou d’AVC.
Les résultats de l’étude montrent que la qualité globale de votre alimentation, y compris les aliments sains comme les grains entiers, les fruits, les légumes et les graisses saines comme les noix, les graines, l’avocat et l’huile d’olive est plus importante que de limiter un nutriment spécifique, comme la graisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *