Régime et minceur > Régime hypocalorique

Régime hypocalorique

Régime hypocalorique

Un régime hypocalorique est un régime basé sur la diminution de l’apport calorique. En d’autres termes, il s’agit de diminuer la quantité d’aliments consommés, tout en interdisant les plus gras et les plus sucrés.

Principes du régime hypocalorique

Le principe du régime hypocalorique est de limiter l’apport énergétique de l’alimentation, qui doit être inférieur à la dépense calorique. Une activité sportive régulière est par ailleurs fortement conseillée afin de facilité la perte de poids.

Apport calorique

Il faut commencer par calculer la dépense calorique journalière moyenne. Cela permet ensuite d’établir la quantité de calories consommées par jour à ne pas dépasser.

Une alimentation variée et équilibrée

L’alimentation doit être très variée, tous les aliments sont autorisés, sauf ceux beaucoup trop gras ou sucrés. Il est possible de consommer viandes, poissons, fruits et légumes, laitages.
Il faut bien sûr éviter les boissons sucrées, les friandises, le beurre ou l’huile.
Aimer et savoir cuisiner est un atout de taille pour pouvoir prendre du plaisir malgré les restrictions.

Les aliments autorisés et interdits du regime hypocalorique

Aliments autorisés du régime hypocalorique

La plupart des aliments sont autorisés lors d’un régime hypocalorique, en évitant toutefois les plus gras et les plus sucrés.

  • viandes rouges
  • viandes blanches
  • poissons
  • fruits de mer
  • légumes
  • fruits
  • laitages

Les quantités sont limitées afin de respecter la limite à ne pas dépasser pour l’apport calorique.

Aliments interdits du régime hypocalorique

Aucun aliment n’est réellement interdit, mais il faut faire attention à respecter les quantités imposées.

Les avantages et inconvénients du regime hypocalorique

Avantages du régime hypocalorique

L’alimentation étant très variée, le risque de carences est plus faible que pour d’autres types de régimes.

Le régime hypocalorique permet d’apprendre les bonnes habitudes alimentaires, à conserver tout au long de la vie.

Inconvénients du régime hypocalorique

Contraignant, le régime hypocalorique impose de peser tous les aliments, et l’élaboration des repas peut vite devenir un vrai casse-tête.

La faim peut s’avérer très frustrante et difficile à supporter, il est donc indispensable d’avoir une grande motivation afin de ne pas craquer au cours du régime et risquer de reprendre très rapidement les kilos durement perdus.
Il n’est donc pas approprié pour les pertes de poids importantes car le régime risque alors d’être très long. Qui peut tenir six mois voire une année en suivant un régime restrictif ?

Controverse

De récentes études tendent à montrer que l’apport calorique n’est pas directement lié à la prise de poids, et remettent en question l’efficacité des régimes hypocaloriques.

Le taux de réussite des régimes hypocaloriques serait de seulement 5% ! Une bonne partie des échecs étant occasionnés par la reprise de poids immédiatement après l’arrêt du régime: c’est l’effet rebond bien connu des nutritionnistes. Le corps privé de ressources pendant le régime, s’est adapté pour diminuer les dépenses énergétiques du corps. Après avoir repris une alimentation normale, le corps reçoit plus de calories que nécessaire et les stocke immédiatement sous forme de graisse.

Les différents régimes hypocaloriques

Le plus connu des régimes hypocalorique est le régime Weight Watchers.

Le docteur Cohen préconise également un régime hypocalorique avec sa méthode Savoir maigrir.

Commentez :

Notre sélection de produits minceur

Notre guide pour bien choisir votre régime

Découvrez notre guide pour trouver le régime qui vous convient, en fonction de :
  • vos kilos à perdre
  • votre style de vie
  • votre tempérament

Suivez notre guide